En Grèce, l’histoire de l'apiculture remonte à des milliers d'années. Le miel y a été apprécié bien avant l'huile d'olive ou le vin. Depuis l’Antiquité, les grecs connaissent sa grande valeur nutritionnelle et lui associent des propriétés divines, comme en attestent les nombreuses trouvailles archéologiques et la mythologie.

Eros, le dieu de l’Amour, trempait ses flèches dans le miel, avant de viser les hommes et les dieux. Dans l’Odyssée, Circé a séduit les hommes d’Ulysse avec du fromage, du vin et du miel. Hippocrate recommandait le miel aux malades et Aristote a été le premier à étudier scientifiquement l’abeille. Riche en glucides, protéines, vitamines et antioxydants, le miel a une grande valeur nutritionnelle, apporte moins de calories que le sucre et a des propriétés antiseptiques et cicatrisantes.


Les abeilles produisent le miel à partir du nectar de fleurs et des plantes qu’elles mélangent à certaines sécrétions de leur corps, le laissent se déshydrater et le conservent dans des ruches jusqu’à maturité. A travers cette élaboration, les abeilles nous offrent également d’autres produits précieux :

 

- la gelée royale : la reine qui s'en nourrit vit entre 5 et 7 ans, (au lieu de 45 jours pour  la larve). Très rare, elle n'est secrétée que quelques jours par les abeilles nourricières. Elle est très riche en protéines, vitamine B, acides aminés dont celui du rajeunissement. On confère donc à la gelée royale des propriétés régénératrices, antibactériennes, antifongiques ...

 

- le pollen : c'est la semence mâle des fleurs et une nourriture essentielle pour l'abeille, qui la transforme en pelotes. Le pollen contient des protéines, des acides aminés, des sels minéraux en très grande quantité, des vitamines, des antioxydants. En butinant les fleurs pour en soutirer le nectar qu’elles transformeront en miel, les abeilles enroulent le pollen sur leurs pattes postérieures. Elles forment de petites pelotes qu’elles rapportent à la ruche afin de l’utiliser comme nourriture. Ces pelotes renferment, outre le pollen de diverses espèces végétales, des enzymes. Le pollen d'abeilles stimule les défenses immunitaires et booste l'organisme. A consommer en cure, deux fois par an.

 

- la propolis : une matière brune récoltée  sur les bourgeons et l'écorce  des arbres, pour isoler la ruche. Elle est composée de résine, cire, acides gras, huiles essentielles, pollen ... 


Grèce, paradis du miel


La richesse de la flore grecque, avec ses 7.500 variétés de plantes, et le climat doux, permettent la production d’une substance exceptionnellement raffinée et unique. Célèbre partout dans le monde pour sa qualité, son arôme et sa riche saveur, le miel grec est l’un des meilleurs du monde.


Avec 1.300.000 essaims et une production annuelle de 12.000 tonnes, la Grèce est le troisième producteur de miel dans l’U.E., après l’Espagne et la France. La saison s’étale de mars à novembre, juillet étant le mois du miel de thym, septembre celui du pin, mai et septembre ceux de la bruyère.

 

La Grèce produit du miel à base de pin (55-60%), de sapin (5-10%) et de thym (15%), qui en est le fleuron.

 

Le miel est à la base de la gastronomie grecque et est utilisé dans la pâtisserie et la cuisine. Il accompagne délicieusement le yaourt grec, parsemé de fruits secs de noix où d’amandes et les loukoumades- petits beignets grecs. Il joue un rôle majeur dans la préparation de nombreux gâteaux (comme les melomakarona, le baklava ou le galaktoboureko), ainsi que de viandes, comme le stifado ou le kapama de Corfou. Avec un peu de vinaigre et de jus d’orange, il devient un parfait assaisonnement des salades.

Veronica et son époux Yiannis vivent au coeur des montagnes crétoises avec leur fils : Yiorgos. Tous les trois produisent un miel hors du commun, en petite quantité. Leur production de miel et de Pollen leur permet vivre en pleine nature, loin de toute effervescence de la vie moderne.

  • Instagram Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Facebook Social Icon

© 2020

Crète, Terre d'Origines