Les randonnées crétoises

Les Gorges d'Aradena

Durée : 5 h, ces gorges sont bien plus belles et tout aussi spectaculaires que les gorges de Samaria. Nous vous proposons de les pratiquer en montée plutôt que traditionnellement en descente. Aprés avoir passé la nuit à Loutro, ce petit paradis crétois, il vous faudra partir en direction de la baie de Marmara (marbre). Vous serez immédiatement engloutis par la montagne et vous vous sentirez tout petits ... 750 m de dénivelé positif vous attendent, mais une grande, trés grande satisfaction à l'arrivée et des moments de pur bonheur à l'admiration de votre environnement. Les gorges d'Aradena sont les gorges que nous conseillons à tous les vrais marcheurs.

Les gorges d'Agia Irini

Durée : 4 h de descente agréable, praticables en famille. L'entrée de la gorge est indiquée par un pancarte, dans le village du même nom. Une végétation de montagne, qui nous met tout de suite dans l'ambiance : pins, platanes, chênes ...  Une fontaine à mi parcours qui permet de faire une pause et de pique-niquer. Une randonnée trés agréable à pratiquer, sans difficulté majeure.

Les gorges d'Imbros

Durée : 2 h 30, en marchant tranquillement. Il s'agit d'un parcours facile, que vous pourrez pratiquer avec vos enfants. C'est en commençant par les gorges d'Imbros que vous pourrez vérifier votre niveau et vous attaquer à des parcours plus compliqués.

650 mètres de dénivelé, et une randonnée bien balisée ou il est impossible de se perdre.

La rando commence à la pancarte indiquant : Farangi Imbrou, dans le village d'Imbros. ATTENTION : soit l'un(e) d'entre-vous ne descend pas les gorges et vient vous chercher en bas avec le véhicule, soit il faudra utiliser l'un des nombreux "taxis" crétois qui attendent au pied des gorges et payer un prix élevé pour remonter. 

La première partie des gorges est aisée. Peu de végétation mais le sentiment que cela ne va pas durer ... Enfin, l'on aperçoit les pins, la sauge, les chênes ... La végétation devient luxuriante et variée. De nombreuses cavités calcaires ont permis aux habitants de la région de se cacher, durant les différentes invasions. Avec un peu de chance, vous croiserez les kri-kris ou agrimis, emblèmes de l'ile. Des paysages variés, une descente tout en douceur mais le sentiment, à l'arrivée, d'avoir fait un bel effort ...

Prix : 3 euros.

Les gorges d'Anidri

Tout comme les gorges d'Imbros, les gorges d'Anidri sont accessibles aux enfants. 3 heures de marche, avec un dénivelé de 250 m. Une région  recouverte d'arbousiers, de châtaigniers. Cette randonnée est agréable parce qu'elle permet des pauses, des visites de monastères et des marches abritées. On traverse des villages hors du temps, avec vue  sur la mer. Le chemin est extrêment bien balisé et permet une journée hors du temps.

Au départ de Sfakia

Durée : 3 h, sentier bien balisé. Il s'agit d'une partie du sentier E4.

Ce sentier européen passe par une des plus belles plages d' l'ile : Glika Nera (les eaux douces). Cependant, ce n'est pas un trajet recommandé avec des enfants, car une trés grande partie passe à flanc de côteau, à pic vers la mer. Vous vous arrêterez souvent, pour admirer ce paysage époustouflant de la mer de Lybie à perte de vue. 2 heures de descente niveau moyen. Puis un parcours plus aisé pour aller jusqu'à Loutro.

Les gorges de Patsos (ou Agios Antonios)

Durée : 3 h, aller retour. Parcours sympa avec des enfants sportifs et joueurs. (échelles et cordes). L'environnement naturel est assez impressionnant, et mérite une journée de balade. Pour trouver ces gorges, il faut suivre les panneaux : Agios Antonios. Une fois le défi relevé, régalez vous d'un bon agneau "antichristo" à la taverne Drimos ... L'une des meilleures tavernes de la région.

Les gorges de Mili

Les gorges de Mili se trouve à quelques kilomètres de Rethymno. Trés vertes, trés ombragées, elles sont pratiquables même en pleine saison, y compris avec des enfants. De nombreux vestiges de moulins à eau permettent des pauses bien méritées. La rivière qui passait là autrefois était abondante, et faisait tourner les moulins toute l'année. On peut aussi y croiser la demeure du "collecteur de taxes" de l'époque vénitienne, qui comptait la quantité de grains moulus et de farine produite. Les fours produisaient alors beaucoup de pain, afin de nourrir les autorités vénitiennes. Plusieurs petites églises aussi, dont celle de notre Dame de Halevis et la petite chapelle de Saint Jean, construite à l'intérieur d'un rocher. Une végétation luxuriante et de nombreux oiseaux dans cette gorge protégée.

  • Instagram Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Facebook Social Icon

© 2020

Crète, Terre d'Origines