Le département de Rethymnon (suite)

Les GORGES du DEPARTEMENT (suite) :

Les gorges du département de Rethymnon sont d'une beauté exceptionnelle ... Parmi les plus belles, les gorges de Kourtaliotiko, longues de 3 kilomètres,  qui se terminent dans le lagon de Prévéli, la gorge de Kotsifou, prés du village de Kanevos ou les gorges de Mili. Une petite préférence nous concernant : la gorge de Patsou, pour des excursions familiales avec pique--nique ou un bon déjeuner à la taverna Drymos. C'est ici que se déroule chaque année la fête des bergers (dernier week end de juin): la tonte des moutons avant l'été suivi d'un grand repas durant lequel on déguste l'anti-christi. (viande grillée verticalement, d'une saveur inégalable)

La région est inscrite dans le réseau "NATURA", et est très réputée pour son intérêt ornithologique. D'importantes chutes d'eau abritent aussi régulièrement plusieurs espèces rares de flore crétoise.

Les eaux du Kourtaliotis passent par un trés beau pont, avant de traverser une autre petite gorge noyée sous les palmiers. La présence toute proche du Monastère de Prévéli rend la région encore plus remarquable.

Les COTES du DEPARTEMENT : votre choix ira plus facilement sur les plages à l'ouest, entre rethymno et Giorgioupoli. Peu d'infrastructures touristiques et donc peu de tourisme de masse (excepté Giorgioupoli qu'il faut absolument éviter). La côte sud offre de trés belles plages de sable, isolées et calmes (Triopétra, Akoumiani, Ligrès, Aghia Fotia ...).

Le Lagon de Prévéli constitue en fait l'estuaire du Mégas Potamos. Avec ses palmiers de Théophraste, la région évoque un paysage tropical. Une multitude de petites plages à l'est de Plakias, et le village de Rodakino.

La PLONGEE SOUS-MARINE

Girelles chatoyantes, serans, blennies, scares, sars, mérous se rencontrent dans les eaux transparentes de la région de Rethymno. Poulpes, sèches, calamars, crevettes, crabes et autres nombreux crustacés fourmillent, tant dans la mer Egée que dans la mer de Lybie. La plongée en apnée est autorisée partout, tandis que la plongée sous marine est TRES règlementée en Crète. Préférez l'encadrement de centres agréés pour vos plongées.

Le SENTIER EUROPEEN de GRANDE RANDONNEE : E4

La partie du Sentier européen E4 qui traverse le département de Rethymno comprend deux secteurs : Sud et Nord. L'un commence à Argyroupoli et l'autre à Rodakino. Les deux itinéraires traversent le département, au milieu d'une exceptionnelle nature et de paysages sans cesse renouvelés. Ils grimpent jusqu'au mont Kédros et Psiloritis, pour se rejoindre sur le plateau de Nida, d'où l'un deux part vers l'est. Le sentier E4 est trés bien balisé en Crète. Il traverse de superbes paysages, parsemé de chapelles byzantines, de monastères, de citadelles abandonnées, de villages traditionnels et de hauts sommets ... 

Réthymno : la cité des arts et des lettres

RETHYMNO, la belle cité vénitienne : (la RETHYMNA des minoens) est une ville particulièrement authentique et riche en manifestations culturelles. Les monuments de la vieille ville témoignent de sa longue histoire séculaire. Le port vénitien, la citadelle (Fortezza), la Grande Porte, la Loggia, la Basilique Saint François, les fontaines ...

29 000 habitants, plutôt tournée vers la culture et l'art ... Rethymno a échappé au developpement économique et touristique qui a touché Héraklio et Xania. L'activité commerciale se concentre dans la vieille ville, qui est aussi le coeur historique. Tour à tour occupée par les Byzantins, les Sarrasins, les Gênois et enfin les Vénitiens en 1210, Rethymno garde de trés belles constructions du passé, qu'elle a su préserver. Le redoutable pirate Barberousse, à la solde des Ottomans, fit régner la peur et mena de nombreuses attaques contre la ville. C'est ici que prit naissance la Renaissance Crétoise, à laquelle contribuèrent généreusement, au 16 ème siècle, les intellectuels rethymniotes de la "Vénétocratie". C'est la coalition franco-anglo-russe qui déloge les Ottomans en 1898. Il ne reste pratiquement rien des constructions de l'époque (excepté la Grande Porte : la porta Guora).

La fontaine Rimondi 

Le Port Vénitien 

La domination turque a donc duré plus de 200 ans. Les conquérants se sont installés dans les manoirs vénitiens, les ont enrichis de leur propre style architectural et ont accentué leur présence en construisant des minarets et des mosquées. C'est ainsi qu'apparaissent les "SACHNISIA" : balcons en bois, aujourd'hui amoureusement entretenus par les Réthymniotes. C'est aussi à cette époque que furent détruites de nombreuses églises. Une série de révoltes eurent lieu, mais les chrétiens ne réussirent à gagner qu'en 1821 et restèrent assujettis au régent égyptien Mehmet Ali, jusqu'en 1841. La grande révolution crétoise, dont l'événement emblématique est l'holocauste du Monastère d'Arkadi, dura jusqu'en 1897.

  • Instagram Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Facebook Social Icon

© 2020

Crète, Terre d'Origines